La reproduction

La Sebright est une poule ornementale qui pond assez peu, environ une cinquantaine d’œufs au maximum par poule et par an, les premières années de sa vie.

L’œuf est de couleur blanche à crème, légèrement allongé.

Sa masse est de 30g environ, et peut descendre à 24g pour certains. On évitera les œufs ayant une masse supérieure à 31-32g, la sélection commence ici !

Le coq est pour certains éleveurs peu fécond, l'absence de caractères sexuels secondaires  (faucilles, camail et lancettes), joue un rôle sur cette possible stérilité, en effet, de vieilles études datant du début du XXe siècle démontraient déjà qu'une hormone, la testostérone favorisait l'apparition de ces caractères sexuels secondaires.

Les chapons actuels en sont un exemple concret, où en absence de testicules, certains caractères sexuels secondaires comme la crête et les barbillons, se trouvent diminués.

Autre paramètre qui pourrait diminuer le fertilité du coq Sebright, serait la présence de la crête en Rose (Rosecomb en Anglais), crête large à sa base, perlée sur le dessus, terminant par un éperon de forme conique sur l’arrière du crâne. En effet, les races portant cette crête "en Rose" ou crête "perlée" (Java, Hyandotte, Hambourg, Sebright...) sont toutes porteuse d'un gêne qui ne favoriserai pas la fertilité des coqs.

Pour contrer cette baisse de fertilité, certains éleveurs préfèrent conserver certains coqs pourvus de ces caractères sexuels secondaires, car soit-disant plus féconds.

Je n'ai pour l'instant jamais rencontré de problème de ce genre sur mon élevage, mais je reste attentif tout de même sur ce point.

 

 

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site